LE JARDIN DU PELLINEC UNE PEINTURE GRANDEUR NATURE

repo2

Gérard Jean a tous les talents ! Graphiste de formation, illustrateur, puis directeur artistique dans sa propre agence de publicité à Paris, Jean & Montmarin, Gérard Jean jardine pendant ses loisirs. Sur quatre lieux, ses quatre jardins précédents, il va « se faire la main ». Et quand il trouve cet endroit de rêve qui est à vendre « le Manoir de Pellinec », situé à faible distance de Perros-Guirrec, une force irrépressible le submerge. Il achète. Dès qu’il le peut, il cède sa participation dans l’agence et il se jette à corps perdu dans une oeuvre monumentale. La présence voisine du grandissime jardin de Kerdalo le stimule. Il trouvera dans ce lieu une belle amitié jardinière et il profitera de l’expérience de Peter Wolkonsky et de sa fille Isabelle. Le Pellinec est aussi plat que Kerdalo est vallonné. Sans être identiques, les bâtiments ont de l’allure et quelque chose en commun. Dans les deux cas, nous sommes chez des amateurs de plantes. L’article révélera comment Gérard Jean a su régler sa partition et équilibrer avec bonheur exigences botaniques et souhaits artistiques.